Articles par mois: mars 2013

Bwana à l’aventure (3)

Partagez cet article
Partagez cet article
Share
 

AFRICA ADVENTURE (1954)
Les aventures d’un chasseur au Kenya pendant la révolte des Mau Mau !

Les pubs de Magical Kenya

Partagez cet article
Partagez cet article
Share
 

C’est le week-end de Pâques !!!  Et pour célébrer cela, Magical Kenya a créé quelques affiches originales qui font sourire.

Magical Kenya – Credits: Jon Quail: Creative Director, Dugald McDonald: Writer, Tito Njuguna & Arnold Lakita: Art Directors, Liz Kamaru: Finishing Artist, Lamu Maundu: Account Director. Agency: Ogilvy Kenya

L'illustioniste kényen ???

Partagez cet article
Partagez cet article
Share
 

Non, non, le magicien n’est pas celui que vous pensez… Mais à ce sujet, on devrait savoir ce week-end si les politiciens ont fait appel aux magiciens lors des dernières élections car la Cour suprême devrait se prononcer ce samedi 30 mars 2013 !

Le magicien est un vrai magicien, un vrai de vrai, avec musique**

Ci-dessous une vidéo mis sur YouTube hier, j’adore !
J’aime aussi la faute à la fin de la vidéo, “The Kenyan Illustionist“.
 

Le magicien sait multiplier les bouts de papier à l’infini et sur demande. Il faut noter aussi qu’il est également très doué pour les dissimuler. Le magicien aime aussi jouer avec les sensations, la musique dramatique laisse le spectateur en suspens, créant une certaine tension jusqu’au moment final où l’on comprend qu’il faut aller chercher le balai pour tout nettoyer**

Le magicien sait aussi faire disparaître les gens… et revenir en tenue locale pour faire sa démonstration de limbo devant la foule en folie afin de démontrer qu’il n’a pas peur du feu**

N’empêche que si vous voulez épater vos copains à une soirée… le magicien, ça le fait !!

Dommage que la zic soit mal choisie, j’aurais préféré un bon vieux rock “Midnight Limbo” des années 60 !

** Cet article parle de magie. Par conséquent toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Bwana à l'aventure (2)

Partagez cet article
Partagez cet article
Share
 

DRUMS OF AFRICA (1963)
Une production à petit budget en réalité tournée aux États-Unis !

Élections au Kenya !

Partagez cet article
Partagez cet article
Share
 

Non, non, non, je ne vais pas rédiger un long article sur les dernières élections présidentielles qui ont eu lieu au Kenya… Pourquoi ? Tout simplement parce que si vous avez un intérêt particulier pour les élections présidentielles kényennes, alors vous avez surement déjà lu des dizaines d’articles de presse et vous avez surement passé une semaine devant la télé à regarder des pseudo-spécialistes politiques parler de tout et de rien…

Vote on the beach !
Mais si vous vous demandez tout de même si les élections se sont bien passées, alors bien je vous répondrais:

Très bien” vu que nous n’avons eu aucun souci sur la route entre Nairobi et Mombasa

 

Et oui, on était en vacances et NON nous n’avons pas fuit le pays !!

À Tiwi, la mer était belle, la piscine aussi et le soleil était présent…  C’était très reposant, j’ai même fini un livre en deux jours (et pas un livre d’ordi, un vrai livre avec des phrases et une histoire) !!

Hit the road with Uhuru !
L’aller c’est bien passé, nous avons pris la route le 2 mars, soit deux jours avant la date des élections. Départ 5h30 de Nairobi, arrivé à Mombasa vers 13 heures et, bien sûr, arrêt à Biashara street à Mombasa pour acheter des kangas !

La date du retour était fixée au 9 mars (j’espérais comme beaucoup la diffusion des résultats vers le 6 ou 7 mars).

Donc, nous voilà, le samedi 9 mars au petit matin – à 5 heures précisément – prêts à rentrer à Nairobi…  On allume la télé avant de partir et on peut voir la tête d’Uhuru et en titre “Nouveau président“.

À 5 h 30, soit 1 heure après la diffusion des résultats provisoires finaux par les chaînes de télé kényanne, on démarre la voiture.

À peine arrivés à Nairobi (qui était sans bouchon, on a gagné une heure facile), on reçoit un SMS de l’Ambassade de France disant qu’il faut éviter tout mouvement; tant mieux, on vient d’arriver à la maison… Ahahaha !!

Puis on allume la télé et c’est l’annonce officielle des résultats par le Président de la Commission électorale ! Pour résumer, perfect timing and all clear Roger !!

À propos des élections (les vraies et pas de mes vacances)
Vous pouvez lire, entre autres, les articles de la correspondante pour le journal La Croix qui résument bien ce qu’il s’est passé en cinq articles chronologiques:

1ère partie – Élections
2ème partie – Le vote
3ème partie – L’interminable attente
4ème partie – Kenyatta président
5ème partie – Après les élections

Total failure, les technologies nous ont tué !
Comme vous le savez surement, c’était la catastrophe !! Les nouvelles technologies nous ont laché !

Déjà, le jour même de l’élection, ceux sont les machines biométriques qui n’ont pas fonctionné ! Puis deux jours après, le réseau a totalement laché: les transferts de données ne passaient plus, le serveur a crashé (mal configuré) et d’après certaines rumeurs le système a même été hacké car chaque vote non valide était multiplié par huit.

Comme IEBC se doit de ne pas divulguer des informations sensibles et bien aucune information n’a été donnée concernant les différents crash et malfonctionnements… laissant ainsi les gens pendant plusieurs heures à spéculer devant un écran montrant des chiffres qui ne changent pas.  Et encore aujourd’hui, plusieurs semaines après les élections, les informations arrivent à compte-goutte.

Mais WhiteAfrican a décidé d’aller gratter aux portes de Google, Safaricom et IEBC pour savoir ce qui s’est vraiment passé !  Pour les curieux, il y a une explication ici et ici; et il a également lancé un blog sur Tumblr très intéressant; et pour les moins curieux, en gros c’est le système de transmission de données (RTS) qui mal utilisé in situ ont provoqué un amassement de fichier logs dans la base de données MySQL.

BVR mon cul !! Viva la Francia !!
En ce qui nous concerne, nous les français, nous pouvons être rassurés car les fameuses machines à enregistrement biométrique (BVR) fabriquées en France n’ont pas failli.   Cococorico !

Et pourtant, les médias continuent à parler des BVR (soit disant 80% des machines n’ont pas fonctionnées) et la plupart des gens (moi y compris je ne le cache pas) trouvaient cela honteux de savoir que des millions d’euros ont été dépensés pour des “boîtes électroniques à clous“.

Même Gado avant-hier a commis l’erreur !

Mais l’Ambassade de France a publié un communiqué pour clarifier le malentendu (disponible ici en français mais dispo en anglais?) soulignant que les BVR ont été utilisés uniquement pour l’enregistrement des électeurs avant les élections et non le jour de l’élection lui-même; seul le système sud-africain d’identification des électeurs (EVIS ou pollbook) a été utilisé. Et c’est ce système qui a posé problème…