Qui suis-je ??

Partage

Qui suis-je ?? Alors trouvé ??

Ces photos sont surement prises dans un club privé ouvert uniquement aux personnes importantes…  D’ailleurs, il semblerait qu’il y ait un marché pour ce genre de club VIP.  En décembre 2012, Guy Guillemard (un français) est venu à Nairobi pour annoncer l’ouverture d’un Capital Club en 2013, un club privé exclusivement réservé à la crème de la crème de Nairobi.

Club premises are for the exclusive use of members and their guests.  Evidence that the club is a reserve for the crème de la crème of Kenyan society, Signature Club boasts of having in its membership roll some of the top most corporate executives.

Its board of governors is made up of executives such as Bob Collymore of Safaricom, Martin Dunford of Carnivore, Brenda Mbathi of EABL, Bharat Thakrar of Scan Group, and Patricia Ithau of L’Oreal East Africa among others.

Le Kenya est le premier consommateur d’alcool dans la région et on apprend aujourd’hui que Johnnie Walker va essayer de pénétrer la marché kényen en ouvrant un bar exclusif ce soir à Nairobi.
Les plus perspicaces auront remarqué que d’ailleurs la célébration d’Uhuru Kenyatta à State House organisé le soir de la journée d’investiture a été chaleureusement arrosée.

Le journal Star nous dit que l’alcool abondait (une première) et nous donne même la liste des boissons, sous-entendant que beaucoup d’invités sont même partis avec des bouteilles pleines pour les consommer à la maison.

For the lovers of Single Malt Whiskey, Glendmorangie, Glenfidich 15 years, Glenfidich 18 years, Glenlivent 15 years, Glenlivet 15 years, Bushmill 10 years and Taliskar were all available.

For the lovers of Scotch Whisky, Jonnie Walker both green and black, Chivas Legal, Famous Grouse and Black Grouse were in ample supply.

For the lovers of liqueurs, Southern Comfort, Baileys Amarula, Baileys Cream, , flowed freely. Also on offer was Brandy including Viceroy, Cognac, Martell, Campari and Martini Rosso.

Gin lovers were not left out either- Gordons, Tanquery, Bombay Saphire and Myers Rum was in plenty. For the lovers of beer, the State House garden was the place to be. White Cup 500 ML, White Cup light, Tusker 500 ML, Guinness Kubwa, Tusker Malt and Pilsner 500 Ml also flowed.

For the Wines, 23 brands were on offer including Goiya red and white, Mara red and white, Juno Rose, Mama Mia red, Obikwa Chenin, Blue Nun Gold, Zonnebloem Sauvignon, Chamdor and Simonsig Aldeberg.

And the Vodka lovers, they could not miss the chance to toss. On the table was Smirnoff Vodka Blue, Tanqueray London Dry Gin, Grey Goose Vodka, Ciroc Vodka, Skyy Vodka, Bushmil and Oban.

******

Et Pernod-Ricard alors ?? Ah non, ca c’était à la semaine de la Francophonie… Les anglais boient-ils du Ricard d’ailleurs ?

Good bye farewell Kibaki !!

Partage

Ceux sont les derniers jours de Kibaki au pouvoir !!

Et oui, le 9 avril prochain, Kibaki ne sera plus le Président de la République du Kenya et il devra laisser sa place au petit jeune Uhuru Kenyatta, lancé en politique par son prédécesseur Daniel Arap Moi.

Emilio Mwai Kibaki a donc été notre président pendant 11 ans, de décembre 2002 à avril 2013 ! Un sacré bout de temps en réalité (le temps passe vite) alors on ne pouvait pas le laisser partir comme cela sans lui rendre un petit hommage.

Il y a au total, sur Peperuka, 27 articles qui comportent “Mwai Kibaki” en mot clé.

Pour nous, Mwai Kibaki restera toujours le sosie africain de Jacques Villeret: un gros nounours faux niais qui parle avec une voix grave, au raleeeeeeenti, et qui a toujours la bonne blague et le sourire au lèvre (lorsqu’il n’est pas grognon).

D’ailleurs, en 2007, lors des élections présidentielles, j’avais fait son poster de campagne
 


Si vous avez une bonne mémoire, vous vous souviendrez que Kibaki a failli mourir quelques jours avant son investiture en 2002. Après un accident de voiture assez grave, Kibaki s’est rendu à la cérémonie d’investiture sur une chaise roulante avec minerve et jambes et bras dans le plâtre !!  Puis il a été de nouveau hospitalisé quelques semaines après pour enlever un caillot sanguin provoqué par l’accident.

Les bons moments de Mwai…
Cette photo de notre président dans sa voiture, chemise en vitenge, col grand ouvert, la main tendue, bref un homme heureux !

Et celle-ci prise très récemment lorsque Kibaki s’enregistre sur les machines biométriques (françaises). On lui a bien dit qu’il fallait appuyer FORT sur le scanneur à doigts !

Et on aime aussi cette vidéo de notre président qui perd son pantalon lors d’un discours !

 

Là, même notre Flamby national ne peut pas faire mieux !!


Les mauvais moments de Mwai, euh Lucy !
La plupart des mauvais moments de la vie Kibaki ont été causés par sa femme, Lucy Kibaki (surnommé “maman méchante/mama kali … ou plutôt ses femmes car, oui, Kibaki n’aurait pas une femme mais deux femmes !!

D’ailleurs, sa “présumée” deuxième femme, Mary Wambui Munene, fait de la politique et a même obtenu aux dernières élections le siège de député pour la province d’Othaya (le même siège que Kibaki a occupé pendant 10 ans avant d’être président) et ce malgré tous les efforts déployés par le Président pour qu’elle perde les élections (elle a même été enfermé lors de la visite du Président dans la région pour soutenir un autre candidat). Une chose est sûre, dès le 9 avril 2013, Mary Wambui pourra s’asseoir au Parlement sans devoir taper sur les portes !

On se souviendra du jour où Lucy a donné une claque au maître de cérémonie de Jamhuri Day à State House (équivalent du 14 juillet à l’Élysée) pour avoir nommé publiquement au micro la première dame Lucy Kibaki” comme “Mary Wambui. Ouch !! Comme le souligne le reportage, le Président a ignoré la claque et l’enregistrement vidéo a été effacé de la caméra présidentielle.

Après, ce n’est pas très grave, cela provoque juste des histoires dont raffolent les médias locaux… et en y regardant de plus près, il y a une étrange ressemblance avec les femmes de notre cher Président en France, François Hollande !
 

L'habit ne fait pas le pirate !

Partage

Un excellent article déniché aujourd’hui sur TheDailyBeast qui nous raconte comment les journalistes se font rouler par des kényens qui se passent pour des pirates somaliens.

Mise à jour: quelqu’un vient de me donner le lien de l’article original publié sur Channel4 avec photos et un texte légèrement plus long,

Cette histoire ressemble étrangement à l’histoire de la vidéo stupide de CNN qui montrait des faux rebels kikuyus armés de lance-pierres; on ne sera jamais si les personnes étaient des acteurs ou pas.

Sur l’article de DailyBeast (écrit en anglais), on fait connaissance avec Adan, un kényen de la tribu boran qui habite Eastleigh et se fait passer pour un pirate somalien !

L’idée est simple, le journaliste débarque à Nairobi; une personne informe le boss qui ensuite appelle un intermédiaire qui va passer le message suivant à Adan:l’homme blanc veut un pirate“… Pendant qu’Adan se prépare à enfiler l’uniforme de Bashir le pirate, l’intermédiaire fait poireauter le journaliste, l’emmenant à droite à gauche, parfois pendant plusieurs jours.

Puis la rencontre a lieu, Adan se fait interviewer pour la somme de 200 USD. Son interview est alors relayé dans les journaux du monde entier; c’est une chose qu’Adan est très fier et il a même du mal à y croire: “Je n’arrive pas à y croire que des gens pensent vraiment que je suis un pirate“.  Il a même été interviewé par le Time Magazine en 2010 et figure dans un film réalisés par une équipe de journalistes danois !

Si vous êtes journaliste et qu’une personne à Nairobi vous demande si vous souhaitez rencontrer des pirates, sachez alors qu’il y a de fortes chances que cela soit bidon, un scam comme on dit ici… mais après, les bons et mauvais journalistes le savent très bien: le bon journaliste ne répondra pas à la proposition, le mauvais fera son reportage/interview tout en ignorant le fait qu’il s’agit de comédiens pour satisfaire ce monde à la recherche constante de scoop et d’informations. Cette dernière hypothèse pourra rassurer Adan qui a du mal à y croire lui-même, la majorité des journalistes ne l’ont pas cru également mais ils avaient juste un travail à rendre avant les délais, c’est tout !

**Et j’en profite pour illustrer cet article avec un de mes derniers achats, une lithographie de Todd James. Ces oeuvres avaient servi à illustrer un article sur le problème des pirates somaliens et l’arrivée de Zorro du Nord-Pas-de-Calais
 

 

Prêt pour un Pogo au Kenya ??

Partage

Pogo, de son vrai nom Christopher Nicholas “Nick” Bertke, est un jeune – né en 1988 – australien connu pour ses remix vidéo publiés sur YouTube.

C’est son remix Alice du dession animé Alice au pays des merveilles qui lui a ouvert les portes du succès; depuis, chaque remix vidéo de dessin animés/films célèbres qu’il poste sur YouTube attire des millions de vues (dépassant parfois de loin le nombre de vues de la vidéo originale).

Mais comme vous vous en doutez, les remixes de Pogo sont totalement illégaux car les films sont propriétés intellectuelles des maisons de production (Disney, Pixar, Spielberg, etc.) et à chaque fois que Pogo publie une vidéo sur YouTube, elle est immédiatement enlevée du site de Google.

On l’aura compris, les vidéos de Pogo font du bruit, beaucoup de bruits ! À un tel point que Pogo a été commissionné dernièrement par Pixar pour faire quelques remixes de leur films; tandis que Disney a saisi la plupart des mixes vidéos/musicaux de Pogo pour limiter leur diffusion en ligne et interdit la diffusion de ces derniers mixes. Pogo a même été arrêté aux États-Unis pour un problème de visa/permis de travail et interdit de séjour aux États-Unis pour une durée de 10 ans.

Mais si je vous parle de Pogo, ce n’est pas pour vous inviter à télécharger les MP3 de ses mix, mais plutôt de voir la vidéo qu’il a mis sur YouTube la semaine passée et, vous vous en doutez, cette vidéo a été tournée au Kenya !!

Retrouvez Pogo sur YouTube

Bwana à l’aventure (3)

Partage

AFRICA ADVENTURE (1954)
Les aventures d’un chasseur au Kenya pendant la révolte des Mau Mau !