Un excellent article déniché aujourd’hui sur TheDailyBeast qui nous raconte comment les journalistes se font rouler par des kényens qui se passent pour des pirates somaliens.

Mise à jour: quelqu’un vient de me donner le lien de l’article original publié sur Channel4 avec photos et un texte légèrement plus long,

Cette histoire ressemble étrangement à l’histoire de la vidéo stupide de CNN qui montrait des faux rebels kikuyus armés de lance-pierres; on ne sera jamais si les personnes étaient des acteurs ou pas.

Sur l’article de DailyBeast (écrit en anglais), on fait connaissance avec Adan, un kényen de la tribu boran qui habite Eastleigh et se fait passer pour un pirate somalien !

L’idée est simple, le journaliste débarque à Nairobi; une personne informe le boss qui ensuite appelle un intermédiaire qui va passer le message suivant à Adan: « l’homme blanc veut un pirate« … Pendant qu’Adan se prépare à enfiler l’uniforme de Bashir le pirate, l’intermédiaire fait poireauter le journaliste, l’emmenant à droite à gauche, parfois pendant plusieurs jours.

Puis la rencontre a lieu, Adan se fait interviewer pour la somme de 200 USD. Son interview est alors relayé dans les journaux du monde entier; c’est une chose qu’Adan est très fier et il a même du mal à y croire: « Je n’arrive pas à y croire que des gens pensent vraiment que je suis un pirate« .  Il a même été interviewé par le Time Magazine en 2010 et figure dans un film réalisés par une équipe de journalistes danois !

Si vous êtes journaliste et qu’une personne à Nairobi vous demande si vous souhaitez rencontrer des pirates, sachez alors qu’il y a de fortes chances que cela soit bidon, un scam comme on dit ici… mais après, les bons et mauvais journalistes le savent très bien: le bon journaliste ne répondra pas à la proposition, le mauvais fera son reportage/interview tout en ignorant le fait qu’il s’agit de comédiens pour satisfaire ce monde à la recherche constante de scoop et d’informations. Cette dernière hypothèse pourra rassurer Adan qui a du mal à y croire lui-même, la majorité des journalistes ne l’ont pas cru également mais ils avaient juste un travail à rendre avant les délais, c’est tout !

**Et j’en profite pour illustrer cet article avec un de mes derniers achats, une lithographie de Todd James. Ces oeuvres avaient servi à illustrer un article sur le problème des pirates somaliens et l’arrivée de Zorro du Nord-Pas-de-Calais
 

 

Pogo, de son vrai nom Christopher Nicholas « Nick » Bertke, est un jeune – né en 1988 – australien connu pour ses remix vidéo publiés sur YouTube.

C’est son remix Alice du dession animé Alice au pays des merveilles qui lui a ouvert les portes du succès; depuis, chaque remix vidéo de dessin animés/films célèbres qu’il poste sur YouTube attire des millions de vues (dépassant parfois de loin le nombre de vues de la vidéo originale).

Mais comme vous vous en doutez, les remixes de Pogo sont totalement illégaux car les films sont propriétés intellectuelles des maisons de production (Disney, Pixar, Spielberg, etc.) et à chaque fois que Pogo publie une vidéo sur YouTube, elle est immédiatement enlevée du site de Google.

On l’aura compris, les vidéos de Pogo font du bruit, beaucoup de bruits ! À un tel point que Pogo a été commissionné dernièrement par Pixar pour faire quelques remixes de leur films; tandis que Disney a saisi la plupart des mixes vidéos/musicaux de Pogo pour limiter leur diffusion en ligne et interdit la diffusion de ces derniers mixes. Pogo a même été arrêté aux États-Unis pour un problème de visa/permis de travail et interdit de séjour aux États-Unis pour une durée de 10 ans.

Mais si je vous parle de Pogo, ce n’est pas pour vous inviter à télécharger les MP3 de ses mix, mais plutôt de voir la vidéo qu’il a mis sur YouTube la semaine passée et, vous vous en doutez, cette vidéo a été tournée au Kenya !!

Retrouvez Pogo sur YouTube

AFRICA ADVENTURE (1954)
Les aventures d’un chasseur au Kenya pendant la révolte des Mau Mau !

(suite&hellip 

C’est le week-end de Pâques !!!  Et pour célébrer cela, Magical Kenya a créé quelques affiches originales qui font sourire.

Magical Kenya – Credits: Jon Quail: Creative Director, Dugald McDonald: Writer, Tito Njuguna & Arnold Lakita: Art Directors, Liz Kamaru: Finishing Artist, Lamu Maundu: Account Director. Agency: Ogilvy Kenya

Non, non, le magicien n’est pas celui que vous pensez… Mais à ce sujet, on devrait savoir ce week-end si les politiciens ont fait appel aux magiciens lors des dernières élections car la Cour suprême devrait se prononcer ce samedi 30 mars 2013 !

Le magicien est un vrai magicien, un vrai de vrai, avec musique**

Ci-dessous une vidéo mis sur YouTube hier, j’adore !
J’aime aussi la faute à la fin de la vidéo, « The Kenyan Illustionist« .
 

Le magicien sait multiplier les bouts de papier à l’infini et sur demande. Il faut noter aussi qu’il est également très doué pour les dissimuler. Le magicien aime aussi jouer avec les sensations, la musique dramatique laisse le spectateur en suspens, créant une certaine tension jusqu’au moment final où l’on comprend qu’il faut aller chercher le balai pour tout nettoyer**

Le magicien sait aussi faire disparaître les gens… et revenir en tenue locale pour faire sa démonstration de limbo devant la foule en folie afin de démontrer qu’il n’a pas peur du feu**

N’empêche que si vous voulez épater vos copains à une soirée… le magicien, ça le fait !!

Dommage que la zic soit mal choisie, j’aurais préféré un bon vieux rock « Midnight Limbo » des années 60 !

** Cet article parle de magie. Par conséquent toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.